home    about    browse    search    latest    help 
Login | Create Account

Utilisation de cuivre par les paysans bio suisses dans différentes cultures

Speiser, Bernhard; Mieves, Esther and Tamm, Lucius (2015) Utilisation de cuivre par les paysans bio suisses dans différentes cultures. [Crop-specific copper applications by Swiss organic farmers.] Recherche Agronomique Suisse, 2015, 6 (4), pp. 160-165.

[img]
Preview
PDF - Published Version - French/Francais
459kB

Summary

Aujourd’hui, l’utilisation de fongicides à base de cuivre est soumise à des limites quantitatives.
Pour les producteurs biologiques suisses, les limites applicables sont fixées par l’autorité compétente en matière d’autorisation des produits phytosanitaires, par l’ordonnance sur l’agriculture biologique et par les cahiers des charges de Bio Suisse. Les quantités maximales s’élèvent à 1,5 kg/ha/an pour les fruits à noyaux, à 2 kg/ha/an pour les petits fruits et à 4 kg/ha/an pour les autres cultures. Une enquête a été menée auprès des producteurs de Bio Suisse pour savoir quelles quantités de cuivre étaient réellement appliquées en pratique. Les producteurs ont été interrogés sur les quantités de cuivre utilisées sur la période 2009–2012. La quantité moyenne de cuivre utilisée pour les surfaces d’assolement et pour les surfaces viticoles a été estimée.
La quantité moyenne de cuivre utilisée pour les pommes, toutes les espèces de petits fruits, les choux, les tomates, les concombres et les variétés résistantes de vigne, est inférieure à 1 kg/ha/an. Pour les poires, les abricots et les carottes, elle est comprise entre 1 et 2 kg/ha/an et pour les cerises, les pommes de terre, les céleris et les variétés de vigne européennes traditionnelles, elle est supérieure à 2 kg/ha/an.
La quantité moyenne de cuivre utilisée est de 0,7 kg/ha/an sur les surfaces d’assolement et de 2,5 kg/ha/an sur les surfaces viticoles. Cette enquête montre que les paysans bio suisses utilisent nettement moins de cuivre que les quantités maximales autorisées. Toutefois, l’apport de cuivre dans l’environnement doit encore être réduit. Pour cela, l’agriculture biologique poursuit aujourd’hui une stratégie combinée, qui comprend la culture de variétés résistantes, des adaptations de la conduite culturale, des optimisations de l’application de cuivre et l’utilisation de produits de substitution.

Summary translation

There are currently quantitative restrictions on the use of copper-based fungicides. In Switzerland, restrictions are imposed on organic farmers by the licensing authority for pesticides, the Swiss Organic Farming Ordinance and the Bio Suisse Standards. The maximum permitted quantities are 1.5 kg/ha/a in pome fruit, 2 kg/ha/a in soft fruit and 4 kg/ha/a in other crops. We have examined the actual quantities of copper applied on farms.
For this study, we surveyed Bio Suisse producers on their use of copper-based fungicides in the years 2009–2012 and extrapolated the average quantities of copper applied on crop rotation plots and viticulture plots.
Average copper applications were less than 1 kg/ha/a in apples, all soft fruit species, cabbages, tomatoes, cucumbers and resistant grape cultivars. Between 1 and 2 kg/ha/a were applied to pears, apricots and carrots, whereas cherries, potatoes, celeriac and traditional European grape cultivars received more than 2 kg/ha/a. Copper was applied at average rates of 0.7 kg/ha/a in crop rotation plots and 2.5 kg/ha/a in viticulture plots.
This survey shows that Swiss organic farmers apply significantly less copper than the maximum permitted quantities. The organic farming sector is pursuing a combined strategy for minimizing copper applications that involves resistant cultivars, adaptations in crop husbandry, optimized copper applications and the use of alternative products.

EPrint Type:Newspaper or magazine article
Keywords:Bio Suisse, copper fungicides, plant protection, organic farming, Switzerland, Département des sciences des plantes, Evaluation des intrants agricoles
Subjects: Crop husbandry > Production systems > Fruit and berries
Crop husbandry > Crop health, quality, protection
Crop husbandry > Production systems > Fruit and berries > Viticulture
Research affiliation: Germany > University of Kassel > Department of Ecological Plant Protection
Switzerland > FiBL - Research Institute of Organic Agriculture Switzerland > Crop Production
Deposited By: Speiser, Dr Bernhard
ID Code:28727
Deposited On:28 Apr 2015 12:24
Last Modified:29 Apr 2015 13:33
Document Language:French/Francais
Status:Published
Refereed:Not peer-reviewed

Repository Staff Only: item control page