home    about    browse    search    latest    help 
Login | Create Account

Gestion agro-écologique des punaises du chou grâce aux plantes-pièges

Lambion, Jérôme (2018) Gestion agro-écologique des punaises du chou grâce aux plantes-pièges. [Agro-ecological management of Eurydema bugs with trap plants on cabbage.] .

WarningThere is a more recent version of this item available.

[img] PDF - French/Francais
711kB

Summary

Dans le cadre du projet AFB Impulse, le GRAB travaille sur la gestion des punaises du chou Eurydema, en plein champ. En 2018, les essais concernent les plantes-pièges : il s’agit d’attirer et de capturer les punaises sur des végétaux qu’elles apprécient particulièrement, entraînant ainsi une baisse de leur population dans la culture. En 2019, des combinaisons de méthodes de gestion les plus efficaces seront testées, afin d’élaborer une stratégie globale de protection.
L’essai de cette année a permis de mettre en évidence que la moutarde ne constitue pas une plante-piège intéressante. Sa durée de vie courte (floraison dès la plantation et mise à graines très rapide) entraîne sa disparition rapide de la parcelle, sans pouvoir jouer un rôle de piège à punaises. Par contre, le colza a un cycle plus long, beaucoup plus compatible avec son rôle de plante-piège sur plusieurs semaines. Jusqu’à fin août, les punaises sont aussi nombreuses dans les parcelles témoin sans plantes-pièges que dans les parcelles comportant du colza (1 colza planté sur le rang, 1 colza pour 10 choux). Le 12/09 et le 19/09, l’effet est statistiquement significatif. Le faible pourcentage de larve sur colza indique aussi que la reproduction y est faible et/ou que les techniques de capture efficaces. Les dégâts de punaises sont équivalents entre les différentes modalités jusqu’au 12/09, date à partir de laquelle les dégâts sont moins importants dans les parcelles comportant du colza.

Summary translation

This trial shows that mustard is not an interesting trap-plant. Its short lifespan leads to its rapid disappearance of the plot, without being able to play a role of trap-plant. On the other contrary, rapeseed has a longer cycle, much more compatible with its role of plant-trap over several weeks. Until the end of August, bugs are as numerous in control plots without trap plants as in plots with rapeseed (rapeseed planted on the row, 1 rapeseed for 10 cabbages). On 12th September and 19th September, the effect is statistically significant. Bug damages are equivalent between the different modalities until 12th September. After this date, damages are less important in plots with rapeseed.

EPrint Type:Report
Keywords:cabbage, Eurydema, bugs, trap-plant, agro-ecology
Subjects: Crop husbandry > Crop combinations and interactions
Farming Systems
Crop husbandry > Crop health, quality, protection
Environmental aspects
Research affiliation: France > GRAB - Groupe de Recherche en Agriculture biologique
Deposited By: Lambion, Ing. Jérôme
ID Code:35480
Deposited On:05 Nov 2019 13:19
Last Modified:05 Nov 2019 13:19
Document Language:French/Francais
Status:Published
Refereed:Not peer-reviewed

Available Versions of this Item

Repository Staff Only: item control page