home    about    browse    search    latest    help 
Login | Create Account

Lutte contre le Bremia de la laitue sous abri: tests de produits alternatifs au cuivre

Lambion, Jérôme (2004) Lutte contre le Bremia de la laitue sous abri: tests de produits alternatifs au cuivre. [Control of Bremia lactucae: test of alternative products to copper.] Groupe de Recherche en Agriculture Biologique.

[img] PDF
199Kb

Summary

Le mildiou de la laitue (Bremia lactucae) est la maladie la plus redoutée sur cette espèce, notamment en culture biologique d’hiver sous abris. En Provence, les dégâts sont très importants, parfois dès la pépinière, et entraînent de fortes pertes financières. Cette situation est due à deux facteurs principaux : d’une part au contournement récurrent des résistances génétiques par de nouvelles souches de Bremia (25 races déterminées à ce jour), et d’autre part à la faiblesse des méthodes de lutte biologique possibles contre ce champignon. Pour faire face à ce manque de moyens de lutte, le GRAB a testé en 2004 différentes préparations susceptibles d'être utilisées en Agriculture Biologique. Serenade (contenant Bacillus subtilis), Cuivrol (contenant 18 % de sulfate de cuivre) et des associations de Cuivrol avec 2 concentrations de Stimulase (extrait de Trichoderma harzianum) ont été comparés avec un témoin non traité.
Le traitement Sérénade n’a pas permis de limiter l’attaque de Brémia, ni d’augmenter la taille et le poids des salades récoltées. Le Cuivrol montre une légère efficacité. L’ajout de Stimulase à la dose de 0,3% n'apporte aucune efficacité supplémentaire par rapport au traitement Cuivrol seul. Par contre, l’ajout au Cuivrol de Stimulase à la dose de 0,5% permet d’augmenter légèrement le nombre moyen de feuilles par salade et le poids moyen. Cette dose de Stimulase semble aussi avoir apporté un efficacité supplémentaire, sur feuilles âgées, en réduisant l’intensité d’attaque par rapport au Cuivrol seul. En l'état actuel, aucun des produits testés ne peut être conseillé aux doses testés, la protection apportée étant clairement insuffisante.

Summary translation

Downy mildew caused by Bremia lactucae is a very severe disease on lettuce. This crop is widely cultivated in Provence (Southern France) in autumn and winter. Economic losses due to downy mildew can be huge in organic farms because organic farmers have difficulties to cope with this disease. The resistance genes included in new varieties are broken down very quickly by the pathogen. All the more, means of biological control available for organic producers are very limited. That is why GRAB (Groupe de Recherche en Agriculture Biologique) has tested in 2004 several preparations which could be authorised in organic farming to control downy mildew. Serenade (containing Bacillus subtilis), Cuivrol (containing 18% of copper sulfate) and associations of Cuivrol with 2 concentrations of Stimulase (extract of Trichoderma harzianum) were compared to an untreated control.
Serenade had no effect, neither on Bremia outbreak, nor on the size and the weight of the harvested lettuces. Cuivrol gave a light protection, clearly unsatisfactory for producers at this dose. Contrary to the dose of 0.3%, Stimulase at 0.5% has given an additive efficacy compared to Cuivrol alone, by increasing the size and the weight of the harvested lettuces, and by reducing Bremia intensity on old leaves. For the moment, none of the tested products can be advised to organic producers because the provided protection is to limited

EPrint Type:Report
Keywords:Bremia lactucae, downy mildew, copper, elicitor
Subjects: Crop husbandry > Crop health, quality, protection
Research affiliation: France > GRAB - Groupe de Recherche en Agriculture biologique
Deposited By: Lambion, Ing. Jérôme
ID Code:5328
Deposited On:26 Aug 2005
Last Modified:12 Apr 2010 07:31
Document Language:French - Francais
Status:Published
Refereed:Not peer-reviewed

Repository Staff Only: item control page