Due to maintenance and service updates, the Organic Eprints site may be periodically unavailable around November 1. 2019

 home    about    browse    search    latest    help 
Login | Create Account

Évaluation des effets propres de la conversion à l’agriculture biologique sur l’emploi

Chambru, Cédric (2011) Évaluation des effets propres de la conversion à l’agriculture biologique sur l’emploi. [Evaluation of specific effects of conversion to organic farming on employment.] Ecole Polytechnique .

[img]
Preview
PDF - French/Francais
3MB

Summary

À partir d’un échantillon de 124 994 observations entre 2002 et 2009, nous évaluons les effets propres de la conversion à l’agriculture biologique dans la région Paca. Nous utilisons pour cela les variables suivantes : le nombre d’ETP, le nombre de salariés différents employés annuellement par une exploitation et le chiffre d’affaires. Les effets sont calculés à partir d’une procédure d’estimation par appariement sur les scores de propension et une autre procédure d’estimation en doubles différences sur fonction noyau. Tous les effets moyens estimés sont positifs et significatifs. Ainsi, la première méthode aboutit à un supplément estimé de 0,92 ETP par exploitation après conversion à l’agriculture biologique. Le nombre de salariés est en augmentation de 2,06 et le chiffre d’affaires moyen de 15 531 euros . Des disparités existent selon les catégories ATEXA mais aussi selon la taille des exploitations. De fait, ce sont les exploitations de taille moyenne (20 à 50 ha) qui ont la propension la plus forte à générer des emplois lors de la conversion à l’agriculture biologique (+1,52 ETP).

Summary translation

Using a sample of 124 994 observations from 2002 to 2009, this report evaluates the proper effect of conversion to organic farming on employement in the area of Provence Alpes Côte d’Azur (France).
Estimations are based on three variables: full time equivalent, the number of employees hired in a year per farm and the turnover. Doubles differences with kernel matching and matching on the propensity score are the two methods used to proceed the estimation. All effects are found to be positve and statistically significant. Thus, organic farmers use in average 0.92 FTE more than conventionnal. They also employed about 2 more worker per year and their average turnover is 15 331 euros higher. Yet, the types of culture and the size of farm have an impact on these effects. Surprisingly, the higher propension to create jobs is observed in middle size farm (20 to 50 ha) with a supplementary 1.52 FTE per farm.

EPrint Type:Report
Keywords:agriculture biologique, travail agricole, emploi, ETP, appariement, doubles différences, organic farming, employement, farm labour, FTE, matching, double differences
Subjects: Farming Systems > Farm economics
Farming Systems
Research affiliation: France > Agribio
France > INRA - Institut National de la Recherche Agronomique
Related Links:http://www6.inra.fr/comite_agriculture_biologique/Les-recherches/Par-thematique/Developpement-AB/EPAB
Deposited By: PENVERN, Servane
ID Code:27598
Deposited On:21 Oct 2014 12:55
Last Modified:02 Mar 2015 16:21
Document Language:French/Francais
Status:Unpublished
Refereed:Not peer-reviewed

Repository Staff Only: item control page