home    about    browse    search    latest    help 
Login | Create Account

Améliorer l’autonomie azotée des systèmes céréaliers en agriculture biologique : Incidence de l’association blé-légumineuses fourragères sur la qualité technologique du blé.

Madelin, Camille (2010) Améliorer l’autonomie azotée des systèmes céréaliers en agriculture biologique : Incidence de l’association blé-légumineuses fourragères sur la qualité technologique du blé. [Improving nitrogen autonomy of organic cereal systems: incidence of the association of wheat and forage legumes on wheat grain quality.] Masters thesis, ENITA-Clermont; ISARA-Lyon. . [Completed]

[img] PDF - Accepted Version
Limited to [Depositor and staff only]

2273Kb

Summary

Le développement des systèmes céréaliers sans élevage en Agriculture Biologique conduit à une utilisation croissante et coûteuse d’azote exogène à la ferme. L’utilisation des légumineuses sous couvert de blé est une solution qui permet de répondre à ces objectifs. Cette étude a été conduite pendant l’année 2008-2009 sur cinq parcelles d’agriculteurs de Rhônes Alpes dans le but d’améliorer l’autonomie azotée des cultures et d’évaluer l’incidence des légumineuses sur la qualité du blé biologique. Une première recherche a été effectuée sur la dynamique des ressources azotées afin de comprendre l’influence de la légumineuse sur la nutrition azotée du blé. Une seconde approche a montré l’incidence du couvert sur le fractionnement des différentes protéines du grain et ses conséquences sur les tests technologiques. Diffèrentes espèces de légumineuses ont été semées au printemps sous couvert de blé d’hiver (Triticum aestivum L.) : la luzerne (Medicago sativa L.), la minette (Medicago lupulina L.), le trèfle violet (Trifolium pratense L.) et le trèfle blanc (Trifolium repens L.). Deux niveaux de fertilisation ont été testés sur les couverts de trèfle blanc, trèfle violet et le témoin en blé pur. La croissance des différentes espèces de légumineuses a été relativement faible pendant le cycle du blé et très contrastée d’un site à l’autre. La minette et le trèfle violet présentent en général une meilleure adaptabilité aux différents milieux et à la contrainte imposée par le blé. L’impact observé de ces couverts de légumineuses sur la nutrition azotée, comme sur les performances du blé, a été très limité en cette première année d’implantation. La fertilisation organique appliqué au printemps montre quant à elle un effet positif sur la nutrition azotée du blé, le rendement en grains et la teneur en protéines. Cela induit également une modification sur le fractionnement des protéines: les γ-gliadines et les protéines insolubles augmentent avec l’ajout de la fertilisation azotée. En ce qui concerne, les tests technologiques, le test de Zélény et le Gluten Index montrent des valeurs comparables aux blés conventionnels. Un suivi sur les tests de panification doit être mené afin de confirmer la qualité technologique des blés biologiques. L’évolution du couvert doit également être de nouveau étudiée afin d’évaluer comment ces couverts vont maîtriser les adventices en interculture et apporter de l’azote pour la culture suivante.

Summary translation

The development of cereal systems without livestock in organic farming led to increased use and cost of exogenous nitrogen on the farm. The use of legumes in the guise of wheat is a solution that meets these objectives. This study was conducted during the year 2008-2009 on five plots of farmers from the Rhone Alps in order to improve the autonomy of culture and nitrogen to assess the impact of legumes on the quality of organic wheat. A first research has been conducted on the dynamics of nitrogen resources in order to understand the influence of the legume on nitrogen nutrition of wheat. A second approach has shown the impact of cover on the fractionation of different grain protein and its effects on the technological tests. Different species of legumes were sown in spring under the cover of winter wheat (Triticum aestivum L.): alfalfa (Medicago sativa L.), minette (Medicago lupulina L.), red clover (Trifolium pratense L.) and white clover (Trifolium repens L.). Two fertilization levels were tested on covered white clover, red clover and wheat pure witness. The growth of different species of legumes has been relatively low during the wheat cycle and greatly from one site to another. The puss and red clover generally show greater adaptability to different environments and the constraint imposed by the wheat. The observed impact of these legumes covered on nitrogen nutrition, as the performance of wheat, has been very limited in this first year of implementation. Organic fertilizer applied in spring for it shows a positive effect on the nitrogen nutrition of wheat, grain yield and protein content. It also induces a change in the fractionation of proteins: the γ-gliadins and the insoluble proteins increased with the addition of nitrogen fertilizer. Regarding the technological tests, the test Zeleny and gluten index values show comparable to conventional corn. Follow-up tests must be conducted bakery to confirm the technological quality of wheat organic. Cover change should also be further studied to assess how these are covered in controlling weeds between crops and provide nitrogen for the next crop.

EPrint Type:Thesis
Keywords:Relay-intercropping, forage legumes, winter wheat, yield performances, organic agriculture, Rhone-Alpes, quality, proteins
Subjects: Crop husbandry > Production systems > Cereals, pulses and oilseeds
Soil > Nutrient turnover
Environmental aspects > Biodiversity and ecosystem services
Crop husbandry > Crop health, quality, protection
Farming Systems > Farm nutrient management
Research affiliation: European Union > CORE Organic > AGTEC-Org
France > ISARA - Institut supérieure d’agriculture Lyon
Deposited By: CELETTE, Florian
ID Code:19380
Deposited On:22 Sep 2011 13:07
Last Modified:22 Sep 2011 13:07
Document Language:French - Francais
Status:Unpublished

Repository Staff Only: item control page